Pourquoi certains n’attrapent pas le Covid, par Opera News

Covid-19 : groupe sanguin, « super immunité », rhume… Pourquoi certains ne sont jamais contaminés ?

Près de deux ans après l’arrivée de l’épidémie en France, un peu moins d’un quart de la population a été infectée, une ou plusieurs fois, par le virus. Cependant, à l’heure où les nouvelles contaminations se multiplient, certaines personnes semblent tout simplement immunisées, en dehors du champ d’action de la maladie. Opera News s’est donc posé la question : pourquoi certains n’attrapent pas le Covid ? 

464.769 nouveaux cas détectés en France : un nouveau record

Si certains scientifiques se montrent relativement optimistes quant à une éventuelle sortie de crise d’ici à la fin de l’année, la France est encore au cœur d’une cinquième vague sans précédent. En témoigne le triste record atteint ce mardi 18 janvier, avec 464.769 nouveaux cas détectés en 24 heures. Cependant, si personne ne semble à l’abri du virus, certains naviguent mieux que d’autres dans les eaux contaminées.

Vous les connaissez, vous les côtoyez, ils font même probablement partie de votre famille, ou encore de votre cercle d’amis proches. Ces personnes qui semblent détenir une carte d’immunité illimitée face au Covid, ou encore la connaissance des chemins à emprunter pour l’esquiver. Loin de la simple chance ou d’un passe-droit imaginaire, il existe des raisons pour lesquelles certains n’ont toujours pas attrapé le Covid, même s’ils ont été quelquefois en contact étroit avec le virus.

Immunité absolue & groupe sanguin

Avant toute chose, il paraît important de préciser que le concept d’immunité absolue n’existe pas. Évidemment, certains sont naturellement mieux protégés que d’autres via un système immunitaire plus performant, mais cela ne veut pas dire qu’ils sont totalement à l’abri du Covid, ou bien d’une autre maladie. D’autre part, il est également possible que ces personnes aient été contaminées sans même le savoir, après avoir développé des formes asymptomatiques et indécelables du virus.

Parmi les raisons expliquant une résistance plus importante face au virus, celle du groupe sanguin a été exploitée au sein de nombreuses études. Selon ces dernières, les groupes A et AB seraient ceux les plus impactés face au Covid, plus susceptibles de développer des formes graves du virus, tandis que le groupe O serait relativement épargné, que ce soit de l’infection ou des éventuelles formes plus graves. Autre élément central de ces études, le risque de transmission serait plus élevé entre personnes du même rhésus.

Le rhume : un allié à ne pas sous-estimer

Si le simple rhume est bénin, il ne faut pas oublier qu’il fait partie de la famille des coronavirus. Une infection récente à un rhume pourrait aider à combattre d’autres coronavirus, et donc le Covid. Selon une étude anglaise, les individus sujets à des rhumes réguliers, tels que les enfants, seraient plus résistants face au virus. L’organisme se souviendrait d’avoir combattu ce type de maladie, ce qui s’avérerait sensiblement efficace face au Sars-Cov-2.

Partagez cet article

Laisser un commentaire