Business / Côte d’Ivoire : 21 administrateurs reçoivent officiellement leurs certificats

Ils viennent de recevoir leurs parchemins pour exercer entant qu’administrateurs dans divers secteurs d’activités de l’administration ivoirienne. Ce sont au total 21 administrateurs qui ont officiellement reçu, ce vendredi 18 septembre 2020, leurs diplômes.

A l’initiative de l’Institut national des administrations de Côte d’Ivoire (INAD-CI), cette cérémonie officielle de remise du Certificat aux Administrateurs de Sociétés (CAS) de la Zone UEMOA, est le résultat de la collaboration entre l’INAD-CI et le Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) et d’autres partenaires.

Ces administrateurs ont, 6 mois durant, subi des formations dans plusieurs domaines, notamment, la gouvernance d’entreprise, le rôle et responsabilité des mandataires sociaux, les mandataires sociaux et la stratégie de l’entreprise, finances et gouvernance, gouvernance économique et audit contrôle et gestion de risques et bien d’autres.

En effet, « cette remise augure d’un programme de haut niveau qui a pour objectif de professionnaliser la fonction d’Administrateur de société. Unique programme universitaire en gouvernance de société dans la zone UEMOA, cette formation ambitionne d’établir les plus hauts standards en gouvernance des entreprises dans le respect des valeurs d’excellence, d’éthique, d’équité, d’intégrité et de redevabilité », a exprimé Viviane Zunon-Kipre, Présidente du Conseil d’Administration (pca) de l’Inad-ci.

Un certificat qui mène à la désignation Administrateur de sociétés certifié (ASC). il vise également à renforcer les compétences dans les domaines de la stratégie, du contrôle, des ressources humaines, de la responsabilité sociétale des entreprises et le savoir être des administrateurs.

A cette occasion, N’golo Coulibaly s’est félicité de l’initiative qui selon lui, garantit la crédibilité et la performance des entreprises en termes d’assurance et de bonne gouvernance. Avant de réaffirmer sa disponibilité à accompagner l’Inad-ci à relever ce défi. Et d’exhorter par la suite, les récipiendaires à promouvoir le leadership et la bonne gouvernance. « Faites en sorte que le leadership soit à la hauteur pour la promotion de la bonne gouvernance », les a-t-il appelés.

Partagez cet article

Laisser un commentaire