5 quartiers d’Abidjan se préparent à faire peau neuve

Le Premier ministre Ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a annoncé que les quartiers précaires d’Abidjan vont bénéficier d’un vaste programme d’aménagement. Coût global du projet : 73,4 milliards FCFA.

Les études ont dénombré, sur la base des critères définis par ONU-HABITAT, 137 quartiers précaires dans les 13 communes du District d’Abidjan. Ces quartiers couvrent 2% de la superficie du District, et abritent 20% de ses habitants.

Le profil des quartiers précaires a été déterminé à travers une démarche méthodologique fondée sur l’enquête spatiale et cartographique, une enquête socio-économique des ménages, et enfin une enquête institutionnelle.
Les 137 quartiers précaires se caractérisent par l’illégalité de l’installation, les espaces non viabilisés, le manque d’infrastructures et d’équipements socio-économiques de base ainsi que des conditions difficiles de vie.

Ces quartiers se retrouvent généralement dans des cuvettes, sous des hautes tensions électriques ou sur des terrains irréguliers. 49% des femmes y vivant sont non scolarisées contre 36,5% au niveau des hommes. 32, 40% des habitants n’ont pas accès à des toilettes.

Au-delà de ce tableau sombre, les études recommandent des axes d’intervention liés à l’aménagement et à la réhabilitation des infrastructures socio-économiques de base. Un programme lancé par le gouvernement, connu sous le nom de « Projet d’Aménagement des Quartiers Restructurés d’Abidjan » (PAQRA), va permettre de doter ces quartiers « d’infrastructures sociales et de réseaux d’assainissement qui amélioreront les conditions de vie des populations », a indiqué le Premier ministre sur son compte Twitter.

Déjà, en mars 2019, Bruno Koné, ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, a annoncé que « tous les quartiers précaires ne sont pas appelés à être détruits ou délocalisés », d’où la mise en place du PAQRA.

La phase pilote du PAQRA prend en compte 5 quartiers précaires dans les communes de Yopougon (Gesco), Abobo (PK 18) et Koumassi (Campement, Divo 1 et Divo 2). Des infrastructures de base (voiries, hôpitaux, eau potable, électricité, écoles, commissariats…) vont y être réalisées.

Auteur : K.D
Source : Opera News – Tembo
Contact : opera.tembo@gmail.com
Que pensez-vous de cet article ?
Nous sommes à votre écoute, vos commentaires et partages nous permettent d’améliorer notre contenu.
Tous droits réservés
Partagez cet article

Laisser un commentaire