CAN Futsal : l’Algérie veut boycotter la phase finale

Le choix du pays organisateur de la 6ème édition de la CAN de Futsal devant se dérouler fin janvier ne fait pas l’unanimité. Après l’Afrique du Sud, c’est l’Algérie qui menace désormais de boycotter la compétition.

C’est la ville de Laâyoune au Maroc qui abritera du 28 janvier au 07 février la prochaine Coupe d’Afrique des nations de Futsal. Outre la compétition, la Confédération Africaine de Football (CAF) célébrera son 63ème anniversaire en marge de la compétition. Cependant, ces rendez-vous qui devraient être des moments de réjouissance et d’effervescence pourraient être gâchés par le boycott annoncé de l’Algérie. En effet, dans un communiqué, la Fédération Algérienne de Football remet en cause le choix de la ville de Laâyoune.

« La FAF a tenu à informer qu’elle ne prendra pas part aux festivités du 63ème anniversaire (8 février prochain) de la CAF s’il advient qu’elle soit invitée, en marge de la tenue de la réunion du Comité Exécutif de l’instance du football africain », indique un communiqué.

Les raisons de ce refus de se rendre à Laâyoune s’expliquent par le fait que cette ville est située au Sahara occidental, un territoire revendiqué à la fois par le Maroc et par la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), proclamée par le  Front Polisario en 1976.

Le Front Polisario est un mouvement dont l’objectif est l’indépendance totale du Sahara occidental, revendication soutenue par l’Algérie. Ce territoire est devenu un enjeu global illustrant la rivalité entre le Maroc et l’Algérie. Depuis le cessez-le-feu de 1991, le Maroc contrôle et administre environ 80 % du territoire, tandis que le Front Polisario ne contrôle  que les 20 % laissés par le Maroc derrière une longue ceinture de sécurité, le «mur marocain ».

Les huit pays qualifiés à la finale de la CAN de futsal sont : Afrique du Sud, Angola, Guinée, Guinée Equatoriale, Mozambique, Egypte, Maroc et Algérie. Le Maroc détenteur du trophée acquis en Afrique du Sud en 2016 se dit prêt et prévoit cependant de chaudes empoignades. « Ce tournoi sera marqué par de fortes rivalités vu la participation d’équipes de haut niveau telles que l’Egypte, la Libye, le Mozambique et l’Angola », a confié Hicham Dguig le coach de la sélection marocaine. Les trois premiers seront qualifiés pour la Coupe du monde qui aura lieu en Lituanie au mois de septembre 2020.

Auteur : E. Goli
Source : Opera News – Tembo
Contact : opera.tembo@gmail.com
Que pensez-vous de cet article ?
Nous sommes à votre écoute, vos commentaires et partages nous permettent d’améliorer notre contenu.
Tous droits réservés.
Partagez cet article

Laisser un commentaire