Mondial football féminin : 4 dossiers en lice pour 2023

Ils étaient au départ 8 pays à vouloir accueillir la 9ème édition de la Coupe du monde de football féminin. Finalement, ce sont 4 dossiers de candidature qui ont été déposés sur la table de la FIFA.

Depuis ce vendredi, la Fédération internationale de football association (FIFA) a déclaré avoir reçu 4 dossiers de candidature pour l’organisation de la compétition. Il s’agit du Brésil, de la Colombie, du Japon. L’Australie et la Nouvelle-Zélande proposent d’organiser conjointement ce mondial.

« Les quatre candidatures ont été soumises avant la date limite du 13 décembre. La Fifa va désormais mettre en place un processus d’évaluation, y compris des visites d’inspections dans les associations membres, qui devraient avoir lieu entre janvier et février 2020», a écrit la FIFA dans un communiqué.

Le Conseil de la Fifa doit décider de l’attribution de ce Mondial lors de la prochaine réunion de l’assemblée générale de l’instance à Addis Abeba (Ethiopie) début juin 2020. La Fédération internationale a aussi confirmé que l’édition 2023 comporterait 32 nations qualifiées. Cette idée d’étendre la compétition à 32 équipes résulte du succès populaire du Mondial 2019, organisé en France avec 24 équipes.

A cela, il faut ajouter l’engouement croissant que suscitent les sélections féminines. La Belgique, l’Argentine et l’Afrique du Sud étaient intéressées par le projet de recevoir cette Coupe du monde. Tout comme la Corée du Sud et la Corée du Nord qui avaient l’intention de faire une alliance. L’Afrique du Sud a, quant à elle, opté pour l’édition 2027.

Partagez cet article

Laisser un commentaire